Tour de France Floyd Landis poursuit la série de victoires américaines

Publié le par Adrien

Floyd Landis a poursuivi la série de victoires américaines dans le Tour de France cycliste, dimanche à Paris, où le Norvégien Thor Hushovd a gagné la 20e et dernière étape.

Landis a succédé au palmarès à son ancien coéquipier Lance Armstrong, vainqueur à sept reprises de 1999 à 2005 avant de prendre sa retraite.

L'Américain, qui est âgé de 30 ans, s'est imposé dans un Tour échevelé, sans repères au départ après l'éviction de plusieurs de ses favoris (Basso, Ullrich) à cause d'une affaire de dopage en Espagne.

Au prix d'une échappée solitaire de 130 kilomètres, jeudi, sur la route de Morzine, Landis a rétabli une situation compromise par sa défaillance, la veille, dans la montée de La Toussuire.

Au classement final, le coureur de Phonak a précédé de 57 secondes l'inattendu espagnol Oscar Pereiro, encore vêtu du maillot jaune à deux jours de l'arrivée, et de 1 min 29 sec l'Allemand Andreas Klöden.

L'Australien Robbie McEwen s'est adjugé le maillot vert du classement par points pour la troisième fois, le Danois Michael Rasmussen celui à pois de la montagne pour la deuxième fois.

Le dernier maillot distinctif (blanc), qui récompense le meilleur jeune, est revenu à l'Italien Damiano Cunego, l'un des espoirs du cyclisme déjà vainqueur du Giro en 2004.

Si Klöden a déjà accédé au podium du Tour (2e en 2004), Landis et Pereiro sont présents pour la première fois à ce niveau.

L'année passée, Landis avait pris la neuvième place du classement final, Pereiro la dixième place, alors qu'ils couraient dans la même formation (Phonak).

Après trois Tours de France passés au service d'Armstrong de 2002 à 2004, Landis a changé de statut en rejoignant l'équipe suisse. Cette année, il a gagné trois courses par étapes, le Tour de Californie, le Tour de Georgie et surtout Paris-Nice.

Soucieux de ne pas solliciter précocement ses équipiers, Landis a laissé filer le maillot jaune qu'il avait endossé dans la grande étape des Pyrénées (au Pla-de-Beret).

Pereiro, présent dans une échappée-fleuve sur la route de Montélimar, a récupéré près d'une demi-heure sans réaction de ses adversaires (13e étape). Il a défendu ensuite sa position qu'il a abandonné une seule journée, au soir de l'Alpe d'Huez, où Landis a assuré un court intérim.

Distancé de plus de huit minutes dans les 12 derniers kilomètres de l'étape de La Toussuire, sur une accélération de l'Espagnol Carlos Sastre, le futur vainqueur a réagi sur les conseils du légendaire Eddy Merckx, très proche de son directeur sportif John Lelangue, qui l'a incité à un coup de folie.

Revenu à Morzine dans le sillage de Pereiro et de Sastre, Landis a pris le dessus dans l'ultime contre-la-montre en Bourgogne (57 km), à la veille de l'arrivée.

Landis, qui a signé une prolongation de contrat avec son employeur, doit se faire opérer dans les deux prochains mois de la hanche. Souffrant d'une nécrose, il a prévu de se faire poser une prothèse.

L'année prochaine, l'équipe propriété d'Andy Rihs, le richissime homme d'affaires qui a fondé Phonak (une entreprise spécialisée dans l'appareillage auditif), changera de nom et portera celui de i-Shares, une marque pour des gammes de fonds indiciels gérée par le groupe Barclays.

Dans la dernière étape, longue de 154,5 kilomètres entre Sceaux-Antony et Paris, Hushovd (Crédit Agricole) a devancé de plusieurs longueurs McEwen, déjà vainqueur de trois étapes.

McEwen a lancé le sprint très tôt et n'a pu résister au retour de Hushovd (28 ans), qui s'est imposé pour la première fois sur les Champs-Elysées.

Maillot vert du Tour 2005, le surpuissant Norvégien a gagné cette année le prologue de Strasbourg et endossé le premier maillot jaune de cette 93e édition.

Cyril Dessel, présent pour la première fois à ce niveau, s'est classé septième (et premier Français) devant son coéquipier du groupe AG2R, Christophe Moreau.

Cette étape a marqué les adieux à la course de Jean-Marie Leblanc (62 ans), le directeur emblématique du Tour depuis la fin de l'année 1988 qui a passé définitivement le relais à Christian Prudhomme.



Classement général du Tour de France cycliste après la 20e et dernière étape, courue dimanche entre Sceaux-Antony et Paris (154,5 km)  :


1. Floyd Landis (USA/PHO) 89h39:30.
2. Oscar Pereiro (ESP/CEP) à 0:57.
3. Andreas Klöden (GER/MOB) 1:29.
4. Carlos Sastre (ESP/CSC) 3:13.
5. Cadel Evans (AUS/DAV) 5:08.
6. Denis Menchov (RUS/RAB) 7:06.
7. Cyril Dessel (FRA/A2R) 8:41.
8. Christophe Moreau (FRA/A2R) 9:37.
9. Haimar Zubeldia (ESP/EUS) 12:05.
10. Michael Rogers (AUS/MOB) 15:07.
11. Frank Schleck (LUX/CSC) 17:46.
12. Damiano Cunego (ITA/LAM) 19:19.
13. Levi Leipheimer (USA/GRL) 19:22.
14. Michael Boogerd (NED/RAB) 19:46.
15. Markus Fothen (GER/GRL) 19:57.

Tableau d'honneur de la 93e édition du Tour de France cycliste qui s'est terminée dimanche à Paris :


Classement général: Floyd Landis (USA/Phonak)
Classement de la montagne: Michael Rasmussen (DEN/Rabobank)
Classement par points: Robbie McEwen (AUS/Davitamon)
Classements des jeunes: Damiano Cunego (ITA/Lampre)
Classement des équipes: T-Mobile (GER)
Combativité: David de la Fuente (ESP/Saunier Duval)



Publié dans Tour de France

Commenter cet article

adri 31/08/2006 21:59

Merci beaucoup (et encore y a plus les photos, je les aies perdues :( ).@ +++

Manu 31/08/2006 21:55

Très bien fait les résumés de chaque journée d'étape.
Félisitation !!! 

adri 24/07/2006 16:39

C'est bon bigcat !!!

adri 24/07/2006 16:06

OK, je te préviens dès que c'est bon (j'ai bien reçu l'image)

Le Chat 24/07/2006 16:02

Bonjour, Merci beaucoup pour tes commentaires. Je verrai à améliorer mon blog en fonction de ces commentaires. Je t'envoie une image par E-mail. Je me présente: je suis un vieux chat de gouttière retraité depuis 9 ans. J'ai plein d'idées et d'opinions que j'aime émettre à qui en veut ou n'en veut pas. Mais j'aime mieux la paix, la tranquillité, la sérénité et mes petits bonheurs quotidiens. Je vous raconte l'histoire d'un quidam québécois quelconque qui a 60 ans aujourd'hui. Un vieux chat de gouttière. http://bigcat.over-blog.com/ieux chat de gouttière.