PSA : Fin de dix années de croissance non-stop (dossier n°1)

Publié le par Adrien

Le constructeur automobile français PSA voit ses bénéfices fondent, ses ventes et ses parts de marché stagner voir baisser.

Récit d'une entreprise autrefois appelée le "Japonnais de l'Europe".

Voici quelques questions/réponses pour vous éclairer sur le sujet.


Note : N'hésitez pas si vous avez des doutes à consulter le tableau où les mots les plus difficiles serons expliqués (mots soulignés).

1. Quelle est l'activité de cette entreprise, en fonction de ses effectifs, dans quelle catégorie peut-on  la placer ?


    L'activité de cette grande entreprise entreprise ( plus de 499 salariés) est la production, invention d'automobiles. Elle appartient au secteur secondaire car elle transforme des matières premières en produits finis et elle fait partie de la branche économique traditionnelle.

2. Quelle est la situation  du secteur de l'automobile en  France ?

    Le secteur de l'automobile en France est en difficulté pour plusieurs raisons. Tout d'abord l'arrivée depuis quelques décennies d'une concurrence acharnée. Dans un premier temps sont arrivés les japonnais. Puis, depuis peu de temps des voitures Coréennes sont sur le marché. Dans un moyen terme ce sera les chinois, le malaise n'en n'est pas pour autant moins élevé pour Peugeot comme pour les autres marques françaises ou étrangères. Et de plus l'emploi est menacé comme le montre la vulnérabilité des sous-traitants.

3. Quelle est la situation économique de cette grande entreprise (Peugeot uniquement) , comment peut-on expliquer cette situation ?

    La situation de cette entreprise est préoccupante mais pas alarmante. Depuis quelque temps ses parts de marché en France stagnent ou baissent. Le bénéfice (tout comme le chiffre d'affaire) pour l'année 2005 a fortement diminué, tout de même de 40 % ! Heureusement ses ventes mondiales compensent ce manque.

    Les raisons de cette situation sont des modèles vieillissants (4.1 années en moyenne). Une gamme incomplète comme pour les tout-terrain ou les monospaces . Une politique de vente pas toujours au point n'a pas facilité les événements. Et enfin un changement de position tarifaire des marque haut de gamme fait perdre des clients à la marque au lion.

4. Quels sont les objectifs pour l'avenir ?

    Les objectifs pour l'avenir sont diverses. Tout d'abord l'objectif prioritaire est de retrouver une marge acceptable. Ensuite il faudra redresser les ventes, gagner des parts de marché... La productivité est également à augmenter pour atteindre le niveau des constructeurs japonnais. Et enfin il faudra compléter la gamme actuelle qui comporte pas mal de failles. En réussissant ces paris le nouveau patron - Christian Streiff - pourra renouer avec la croissance.


Tableau définitions [fini].jpg

Publié dans Economie

Commenter cet article

Adri 09/04/2007 09:17

Oui exactement, il ne reste plus qu'à attendre...PS : Ton message est effacé ! ;)A bientôt.L'Admin.

Citroen-F 08/04/2007 19:14

Dsl le méssage a été envoyé deux foi, tu peut supprimer le second si tu veux !

Citroen-F 08/04/2007 19:12

Slt, espèront que dans les années a venir cette situation s'améliore !De plus avec la sortie de nombreux nouveaux modèles sa devrai changer la donne.A+

Adri 07/04/2007 17:33

Je ne pense pas qu'il y ait de quoi s'alarmer puisque ce genre de crise était apparu dans les années 80...A bientôt.L'Admin.

:0010: marithe 07/04/2007 16:45

dommage car j'aime bien peugeot mais  leur société de crédit  voiture est il  bien approprié ??..j'ai un ami qui a déboires avec ......